Photo : Claude Guerre en repetition Afin de une fiction radiophonique, la Mousson d’ete, 2005.

Photo : Claude Guerre en repetition Afin de une fiction radiophonique, la Mousson d’ete, 2005.

Claude Guerre, Grace a Camden

Amis, un tourbillon lent m’habite Un roulement de tambour silencieux A present, le chagrin conduit ma main En moi des sanglots blancs roucoulent, en moi J’ai souffrance brule la joie d’amour Je m’entends quelquefois : il ne evoque que dalle, il S’essaye a vivre, s’essaye a vivre Il pleure, l’homme, l’amour le damne.

2 Au-dehors il parait votre homme bien Dedans lui, un renard se love au nid En verite Afin de la premiere fois Cela reste atteint d’amour, en gali?re a le bonheur Car, comme 2 jeunes femmes aiment cet homme Qui est moi, l’une brune et l’autre aussi J’ai bien-aimee kiffe 2 hommes Dont j’suis l’un juste, ainsi, voici L’homme douloureux au plaisir, tourment en presence en soi mais geniale Savez-vous, il a votre enfant d’elle C’est cette dernii?re toute crachee qui habite Comme une maison cet homme, c’est moi. Continue reading Photo : Claude Guerre en repetition Afin de une fiction radiophonique, la Mousson d’ete, 2005.